Canyoning dans les gorges du Verdon à Castellane

Canyoning dans les gorges du Verdon à Castellane - 0
Canyoning dans les gorges du Verdon à Castellane - 1
Canyoning dans les gorges du Verdon à Castellane - 2

Vous souhaitez vous évader et vous divertir dans des lieux insolites?
La Maison du canyoning vous emmène en canyon, en escalade ou via ferrata à la découverte de paysage d’exception dans la région du Verdon !!

En famille, entre amis, amateurs de sensations fortes, sportifs ou débutants chacun y trouvera son compte!

Spécialiste du canyoning à Castellane, de l'escalade dans le Verdon et de la via ferrata dans les Alpes de haute Provence, nous aurons le plaisir de vous accompagner durant ces activités de plein air ludiques et conviviales.

Basé à Castellane, nous parcourons la région PACA pour vous faire partager notre passion dans les nombreux sites naturels d’exception : lac de Sainte-Croix, grand canyon du Verdon, lac de Castillon, et les diverses vallées de l’arrière pays niçois

Notre équipe de moniteurs (diplômés d’état) expérimentés, possède une très bonne connaissance des canyons. Nous vous garantissons sécurité et qualité dans toutes nos prestations.

Vous venez de Marseille, Toulon, Grasse, Nice, Castellane ou d'ailleurs? En fonction de votre âge, votre niveau et votre recherche de sensation, nous trouverons ensemble le ou les canyons qui correspondent à vos envies.

Pour participer aux activités, contacter nous pour avoir des renseignements puis réserver et nous vous fournirons toutes les informations nécessaires (Lieux et heures de R.D.V, matériel à prendre, informations sur la météo, niveau d’eau ...).

A bientôt pour de belles aventures aquatiques ou aériennes !


Parcours de canyoning dans le Verdon

La maison du canyoning vous propose l'encadrement des plus beaux parcours de canyoning du grand canyon des gorges du Verdon (clue du Haut-Jabron, clue de Saint Auban, clue du Riolan, clue d’Aiglun, ravin de Main morte, Cascade du riou de Moustier Sainte Marie, torrent de la Lance ...).

Nous vous équiperons d'une combinaison néoprène adaptée à votre taille, de chaussettes néoprène, d'un casque de montagne, d'un baudrier d'escalade (adapté à la pratique du canyoning), mousquetons, descendeur, longes doubles et d'un sac contenant un bidon étanche pour les parcours de canyoning à la journée.

Le matériel restant à votre charge se compose d'une paire de chaussures de sport de type basket, d'un maillot de bain, d'une bouteille d'eau, d'un cordon si vous portez des lunettes et de votre pique-nique pour les canyons à la journée.

Marche dans les torrents, glissades sur des toboggans aquatiques naturels, descentes en rappel dans les cascades, saut et nage dans des vasques d’eau transparente, franchissement d'obstacle à l'aide de cordes, tyroliennes au-dessus des rivières sont les ingrédients sport-nature du canyoning.

Cette activité sportive, ludique et aquatique s'adresse aux amoureux de la nature voulant pratiquer une activité sportive tout en découvrant les trésors cachés de la région des gorges du Verdon.

Sortie à la journée ou à la demi-journée, parcours verticaux ou aquatiques, ludiques ou techniques, d’initiations ou extrêmes, sauvages ou réputés, nous saurons vous trouver une descente de canyon adaptée à vos envies et à vos possibilités. Les seules conditions étant de savoir nager, d'être en bonne condition physique et d'avoir au minimum six ans !

N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes particulières comme l'enterrement de vie de garçon ou l'enterrement de vie de jeune fille d'un ou d'une amie, un anniversaire, un cadeau de mariage, notre équipe de moniteurs diplômés d'état fera tout pour adapter sa prestation à votre demande.

Afin de vous rendre autonome dans la pratique de ce sport de montagne, nous organisons aussi des stages d’encadrement de plusieurs jours d’activités inoubliables dans les plus beaux cours d’eau et affluents du Verdon. Vous apprendrez toutes les techniques de corde indispensables au franchissement d’obstacles de ce sport de montagne, ainsi que de nombreuses techniques d’eaux vives afin d’être autant à l’aise sur corde comme dans l’eau.

Nous aborderons aussi la préparation d’une sortie canyoning, comme la prise de météo avant, après et pendant la descente de la rivière, la lecture d’un topo afin de situer les points de départ et d’arrivée du canyon, les marches d’approche et de retour ainsi que les échappatoires possibles en cas de problème (crue, accident, fatigue …), l’observation et l’évaluation du débit de la rivière et le choix du type de matériel technique à prévoir (longueur de corde, matériel de sécurité et de secours, type de sac à dos …).

Il sera aussi possible de participer à la pose d’ancrage afin d’apprendre les différents types d’équipement que l’on peut rencontrer en canyonisme. Lors de la progression dans le canyon, et dans un but plus instructif, votre moniteur vous apprendra à reconnaitre les différents types de roche (calcaire, granite …), le type de formation géologique ayant participé à l’érosion des rives du canyon ainsi que la faune et la flore vivant dans la rivière.

Certains parcours étant des canyons secs, il nous est possible de pratiquer le canyoning toute l’année !


Les idées ne manquent pas pour passer un séjour varié et dépaysant à Castellane et ses alentours ? Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur la région ainsi que des suggestions d’activités sportives et culturelles à faire dans et à proximité des Gorges du Verdon.

A) Présentation du territoire du verdon :

Un petit peu de géographie

Situé au cœur de la région PACA (Provence Alpes Cote d’Azur) et regroupant 2 départements que sont les Alpes de haute Provence et le Var, le territoire du Verdon propose une grande diversité de paysages :

  • Les collines et plateaux au sud-ouest avec un relief doux et des champs de lavande, de blé et d’olivier ;
  • La moyenne montagne des Préalpes creusées de vallées encaissées ;
  • Les montagnes alpines aux reliefs plus hauts et accidentés.

Le climat de type méditerranéen évoluant quelque peu vers un climat de type alpin au fur et à mesure que le relief augmente, présente un taux d’ensoleillement exceptionnel.

Ce territoire contrasté et sauvage a favorisé une extrême richesse de la faune et de la flore où la nature règne en maitre.

Le cours d’eau du Verdon prend sa source sur les flancs du massif des Trois Evêchés à 2819 m (à proximité d’Allos) et serpente sur 170 km pour finir sa course dans la Durance prés de Vinon sur Verdon. Plusieurs affluents viennent grossir son lit : La Lance, l’Issole, le Jabron , l’Artuby, le Baou et le Colostre. C’est un cours d’eau au débit fort abondant, mais l’impétuosité torrentielle de la rivière a été régulée par la construction de cinq barrages (de 1949 à 1975) qui donnèrent naissance à autant de lacs : les lacs de Castillon, de Chaudanne, de Sainte-Croix, de Quinson et d’Esparron. Ces aménagements montrent bien l’importance de l’eau, ressource précieuse, alimentant en électricité et eau potable les Bouches du Rhône et le Var, deux départements à forte démographie.

Outre ses lacs calmes et accueillants, le Verdon a creusé son plus impressionnant tracé sur 40 km, de Castellane au lac de Sainte Croix, symbole majeur de la Provence : Les Gorges du Verdon. Il s’en distingue trois secteurs bien différents les uns des autres :

  • Les prégorges : de Castellane à Pont de Soleil ;
  • Les gorges : de Pont de Soleil à l’Imbut ;
  • Le canyon : de l’Imbut au pont du Galetas.

Un territoire d’exception doté d’une merveille de la nature

Les Gorges du Verdon forment le plus grand canyon d’Europe et le deuxième mondial après celui du Colorado. Étroites et profondes (de 250 à 700 m de profondeur pour 6 à 100 m de large au niveau de la rivière), elles constituent un paysage majestueux invitant à la contemplation.

La particularité du Verdon repose aussi sur sa couleur unique, vert émeraude, d’où est tiré son nom. En effet la présence d’algues microscopiques fixant le fluor ainsi que son lit constitué de roches calcaires très claires nous dévoile une palette de couleur tropicale dépaysante.

La première exploration moderne des Gorges du Verdon

Commandité par le ministère de l’agriculture, afin de remettre une étude détaillée sur la géologie du Verdon, Édouard Alfred Martel, géographe, géologue et explorateur, accompagné d’une équipe de Paluards et Rougonnais (dont l’instituteur Isidore Blanc) se mit en marche le 11 août 1905 à travers le grand canyon du Verdon. Ces hommes se lancèrent à la conquête des eaux tumultueuses dans trois barques rudimentaires au départ du couloir Samson. Au terme de quatre jours d’un périple fantastique et risqué, ils parvinrent à effectuer la reconnaissance totale des gorges et du canyon du Verdon. Considéré comme un véritable exploit, le Touring Club de France décida en 1928 d’ouvrir le premier parcours de randonnée dans les gorges du Verdon en le baptisant « sentier Martel » renommé en 2005 « sentier Blanc-Martel ». L’exploration des Gorges en 1905 ne signifie cependant pas que le territoire était un espace inhabité n’ayant jamais connu la présence de l’homme. En effet, les gorges ont été partiellement parcourues par les hommes (chasseurs, cueilleurs de buis, apiculteurs, bergers, forestiers…) depuis bien longtemps et on en trouve encore les traces.

Quelques vues de l’histoire

Dés la préhistoire, les hommes peuplent la vallée du Verdon, comme l’attestent les éclats de silex, les gravures et peintures rupestres retrouvées dans différentes baumes et grottes. Vient ensuite l’âge de bronze où la vie sociale se concentre dans des cités rudimentaires « les oppida » (oppidum : village fortifié occupant un escarpement contre une falaise) tel que Ducelia, actuelle Castellane ou Alebaece actuelle Riez.

Puis les romains s’établissent dans ces vallées reculées développant un réseau de routes favorisant les échangent culturels et commerciaux. Cet ensemble de voies de communication ne variera guère jusqu’à la modernisation du système routier au 18ème siècle.

L’église se substitue ensuite à l’empire romain et des alternances de période de paix et d’invasion entrainent à plusieurs reprises l’abandon puis la réoccupation des différents villages. Les populations seront successivement, en fonction des victoires et des défaites, sous la domination des divers conquérants (Goths, Lombards, Francs, Sarrasins..).

Dés le 11ème siècle, les villages se fortifient à l’aide de remparts et des châteaux se multiplient.

Différentes périodes de prospérité puis de guerres et de misères se succèdent en Provence jusqu’au début du 19ème siècle ou de profonds changements sociaux techniques et économiques transforment les modes de vie et paysage. En plus de l’agriculture, du pastoralisme et de l’artisanat local présent depuis bien longtemps, apparait l’industrie textile ou draperie. Mais c’est au début des années 1900 que voient le jour de grands projets hydroélectriques aboutissant quelques années plus tard sur la construction de barrages.

L’essor touristique des gorges commence dans les années 1930, soutenu par le Touring Club de France, grâce à l’amélioration des voies de communication et du développement des offres et aménagements touristiques. Fort de la renommée grandissante des Gorges du Verdon et la création des lacs, l’économie rurale basée essentiellement sur l’agriculture et l’artisanat va progressivement évoluer vers une économie tournée vers le tourisme (plus d’1,5 million de visiteurs par an).

Un espace naturel préservé et protégé

Le Parc Naturel Régional du Verdon (PNR)

Créé en 1997, le Parc Naturel Régional du Verdon réunit les départements du Var et des Alpes-de-Haute-Provence sur 180000 hectares englobant 46 communes. Le Parc s’étend de Vinon-sur-Verdon à Saint André-les-Alpes et inclut ainsi les célèbres Gorges du Verdon.

Le PNR du Verdon et ses communes adhérentes ont pour objectif la préservation des espaces naturels, des savoirs faire et du patrimoine culturel de ce territoire.

Le parc vous accueille toute l’année à la Maison du Parc à Moustiers Sainte-Marie et d’avril à septembre au relais du Parc situé au sein de la Maison Nature et Patrimoine à Castellane.

La Réserve Géologique de Haute-Provence

Couvrant un territoire de 2300 km², la Réserve Naturelle Géologique de Haute Provence constitue la plus grande réserve géologique d’Europe. Crée en 1984 elle nous entraîne pour un voyage dans le temps à travers les 300 derniers millions d’années d’histoire de la Terre. Véritable musée à ciel ouvert et paradis des géologues, cette région riche en fossiles et paysages spectaculaires est protégée par la Réserve. De nombreux sites aménagés permettent au visiteur de lire et comprendre les traces du passé marquées dans la terre : vallée des sirènes fossiles, dalle aux ammonites…

Les vautours du Verdon

Le vautour fauve a été réintroduit avec succès en 1999 sur la commune de Rougon. Ces géants des airs pouvant atteindre 2,70 mètres d’envergure ont depuis élu domicile sur les parois des Gorges du Verdon. Actuellement, plus de 150 vautours sont implantés dans le Canyon et se reproduisent naturellement. Persécutée pendant des décennies, l’espèce s’est retrouvée menacée au début du 20ème siècle. Son rôle d’éboueur de la nature enfin reconnu et devenu espèce protégée depuis 1962, il a fait partie dans de nombreuses régions en France de programme de réintroduction. L’espèce n’est désormais plus menacée.

Vous pourrez observer le vol plané de ces majestueux oiseaux, en vous promenant dans les Gorges du Verdon et plus particulièrement en empruntant la célèbre Route des Crêtes et ses nombreux belvédères.

 

B) Activités sportives dans le Verdon:

Ici la nature est omniprésente et les multiples activités de pleine nature proposées dans la région sont une manière de découvrir ces divers espaces et paysages grandioses.

1) Randonnées :

Avec plus de 300 jours de soleil par an, un relief très varié et un patrimoine naturel préservé le territoire du Verdon est un espace privilégié et protégé à découvrir pas après pas, au fil des saisons. Le Parc du Verdon propose une collection de fiches randonnée illustrées de cartes et d’informations sur les milieux et patrimoine que ces sentiers dévoilent. Ces fiches sont vendus dans les Offices de Tourisme et aux accueils du Parc (Castellane et Moustiers). Nous vous proposons ci-dessous une sélection de belles randonnées dans les divers paysages rencontrés autour et non loin de Castellane (à maximum 1 heure de route).

Randonnées au départ ou proche de Castellane :
  • Chapelle notre dame du Roc : Castellane est dominée par un imposant roc calcaire de 184 m de haut où se situe la chapelle Notre Dame du Roc. La sympathique balade familiale d’environ 1h30 permet de découvrir tout au long du sentier en lacets successifs, les anciens remparts de l’actuelle ville de Castellane, la pittoresque Tour Pentagonale et les ruines millénaires de Petra Castellana (ancien emplacement de Castellane). Au sommet, la vue sur Castellane et ses environs est saisissante.
  • Sentier des Siréniens : Ce sentier familial de 4km commençant au col des Lèques (à 7,5km de Castellane) permet de rejoindre en 40 minutes, une zone aménagée par la Réserve Géologique de haute Provence. Vous apercevrez des fossiles de Siréniens (ancêtres des lamantins) vieux de 35 millions d’années encore inclus dans la roche et découvrirez grâce aux panneaux descriptifs l’environnement qui existait en ces temps. L´abondance et la qualité des fossiles de ce site représentent une richesse géologique unique au monde. Le Musée Sirènes et Fossiles à Castellane situé dans la Maison Nature et Patrimoines permet de compléter la visite et d’enrichir ses connaissances.
  • Sommet du Robion : Culminant à 1660m et surnommé la pyramide du Verdon le sommet du Robion est un itinéraire ardu avec ses 939m de dénivelé positif. Avec une progression constante et située la majeure partie du temps à l’ombre, cette randonnée vous offrira au sommet une vue à 360° sur la vallée du Verdon, les Cadières de Brandis, le Teillon, les sommets du Haut Verdon…. Commençant à 2 km de Castellane cette randonnée s’effectue en aller-retour pour 5 à 6 heures.
  • Chapelle Saint Jean de Brandis : Depuis le village de Chasteuil situé à 10 km de Castellane, on emprunte le GR 4 en direction de Castellane. Ce sentier est l’ancienne voie romaine de communication qui reliait Castellane à Rougon puis Moustiers Sainte-Marie. Après une petite heure de marche, on parvient au sommet de la Barre Saint Jean, immense éperon rocheux calcaire qui porte à son sommet la chapelle templière Saint Jean. Tout autour de l’édifice s’offre un panorama impressionnant sur les Cadières de Brandis, la montagne du Robion et le Verdon.
Randonnées dans les gorges du Verdon :
  • Sentier Blanc- Martel : Ce célèbre sentier aménagé en 1928 par le Touring club de France, permet de traverser une partie des grandes Gorges du Verdon. Commençant au chalet de la Malines, il descend jusqu'au lit du Verdon qu'il remonte sur 14 kilomètres. 6 à 7 heures seront nécessaires pour faire cette randonnée située au fond des Gorges du Verdon et apprécier les différentes vues sur la rivière et les grandes parois rocheuses de l’Escalés. Les passages caractéristiques et techniques de ce parcours sont la descente par des escaliers métalliques vertigineux au lieu dit de la brèche Imbert et la traversée de 2 tunnels (100m et 670m) où les lampes seront nécessaires. Le sentier est parfois très haut au-dessus du Verdon tantôt à l’ombre tantôt au soleil ou se situe parfois très proche de la rivière en longeant de belles plages de galets. L’arrivée se fait au Point Sublime d’où il vous faudra organiser une navette retour soit avec un deuxième véhicule soit avec les bus ou taxi locaux.
  • Sentier de l’Imbut : Ce parcours impressionnant est l’un des plus sportifs, technique et aérien au fond des gorges (il est déconseillé aux enfants de moins de 10 ans et interdit aux animaux de compagnie).
    Il peut s’entreprendre depuis la rive droite des Gorges du Verdon prés de La Palud sur Verdon (départ au chalet de la Maline et sentier à effectuer en aller-retour : 6 à 7 heures) ou depuis la rive gauche à environ 15 km du village d’Aiguines (départ à côté de l’hôtel des Cavaliers d’où on effectue une boucle d’environ 6 heures). C’est en été qu’il sera très apprécié, car il est la plupart du temps situé à l’ombre.
    D’un côté comme de l’autre, la randonnée commencera par une descente d’une quarantaine de minutes etune remontée raide d’une petite heure terminera cette journée.Au fur et à mesure du parcours vous croiserez plusieurs passages sur des vires sécurisées par des câbles métalliques permettant de surplomber la rivière. Vous rencontrerez les sites majeurs des Gorges du Verdon : le Styx ainsi nommé par l’explorateur Édouard Alfred Martel en 1905 est un mini canyon dans le canyon et un passageréputé auprès des kayakistes, l’Imbut (signifiant entonnoir) qui est l’endroit où le Verdon disparait sous un énorme chaos de bloc et le Baou Béni qui est une superbe plage où la lumière est magique.
  • Sentier des pécheurs ou sentier de la Cascade : Commençant au col de l’olivier (entre La Palud sur Verdon et Moustiers Sainte Marie), cette agréable randonnée ombragée au bord du Verdon d’une demi-journée, vous fera découvrir une autre facette du canyon. En effet ce parcours étant situé à la fin des Gorges du Verdon, vous remarquerez l’incroyable couleur verte émeraude de la rivière qui ici est beaucoup plus calme et large. Vers la fin de l’itinéraire, une magnifique cascade pétrifiante, la Cascade de Saint Maurin formée de tuf agrémente le parcours.
  • Chapelle Notre Dame de la Baume ou du "templier" : depuis La Palud sur Verdon, il faut prendre la petite route en direction de Châteauneuf-les-Moustiers puis se garer au pied de la piste allant vers le village de Châteauneuf. Après 15 minutes de marche sur la piste, les ruines du charmant petit village de Châteauneuf apparaissent sur une butte à la vue imprenable. Prenez le temps de visiter le vieux village puis reprenez la piste qui fait partie de l’ancienne voie romaine reliant Castellane à Riez. Environ 20 minutes après avoir quitté le village, vous apercevrez sur la gauche, nichée au creux de la falaise, la chapelle de Notre Dame de la Baume. Quelques pas hors de la piste permettent de rejoindre et de visiter la petite chapelle troglodyte, mais également pour les plus aventureux de gagner l’étage supérieur de la grotte en rampant dans un boyau.
Randonnées dans la vallée du haut-Verdon :
  • Lac d’Allos : Changement de décor, ici la Provence laisse sa place aux paysages alpins. Dans la vallée du Haut Verdon, là où le Verdon prend sa source, se trouve à 2228m d’altitude le plus grand lac d’altitude d’Europe. Au cœur du parc National du Mercantour, ce lac et les sommets environnants sont un lieu magnifique et reposant. La marche d’une petite heure permettant de rejoindre le lac se fait depuis le parking du Laus (ouvert de fin mai à mi-octobre) situé à quelques kilomètres du village d’Allos.
  • Sommet du mont Pelat : également situé dans la vallée du Haut Verdon ce sommet à 3050m d’altitude se rejoint par une très belle randonnée accessible (environ 6 heures aller-retour et 950m de dénivelé positif) et la vue panoramique sur les Alpes environnante à l’arrivée est à couper le souffle ! Comme pour la randonnée du lac d’Allos, le départ se fait du parking du Laus et le départ du sentier est commun. Puis après la bifurcation vers le sommet on quittera le couvert forestier des mélèzes pour les prairies alpines et enfin on atteint la dernière partie minérale, ` « pelée » et dépourvue de végétation. Ici on est dans le parc national du Mercantour et croiser chamois, bouquetins et marmottes n’est pas rare.
Randonnée vers la vallée du Var :
  • Sentier des grés d’Annot : niché à l’abri des falaises de grès, le village d’Annot est situé en fond de vallée entre les torrents de Vaïre et de Beïte. Depuis la gare du village où passe le train des Pignes, vous emprunterez un sentier forestier ascendant jusqu’à la Chambre du Roi puis après le passage d’une vire aérienne atteindrez le point de vue sur le plateau sommital. Sur ce sentier en boucle d’environ 3h00, la végétation est foisonnante (pin, châtaigniers, ormes..) et des maisons troglodytes se dissimulent ça et là sous les gros blocs de grès aux formes surprenantes.

2) Rafting, canoë, randonnée aquatique, hydrospeed :

Au départ de Castellane ou plus loin dans les gorges, différents parcours de descente du Verdon sont proposés. Aucune location de canoë ou kayak n’est autorisée sur cette rivière ayant un niveau de navigation trop dangereux. Cependant, vous pourrez réserver auprès d’une compagnie un parcours adapté à votre niveau et vos attentes. Le débit du Verdon étant régi par les barrages de Chaudanne et Castillon, les activités de rafting, canoë et hydrospeed ne sont accessibles que les jours de lâcher d’eau. Sur la période de juillet et aout, ces lâchers ont lieu les mardis et vendredis. Le débit étant moins important les autres jours, la pratique de la randonnée aquatique est donc possible.

3) Baignade :

Avec ses multiples lacs, torrents et rivières, le territoire du Verdon est un endroit agréable et privilégié pour les plaisirs de l’eau. Attention il est toutefois fortement déconseillé de traverser le Verdon en aval de Castellane : le Verdon étant régie par un barrage EDF, son débit ne sera pas le même d’un jour à l’autre et une plage calme un jour présentera quelques mouvements d’eau plus piégeurs lors d’un lâcher. Les lacs proposent des baignades plus sûres et surtout plus chaudes !

Lac de Castillon : à 5 minutes en voiture de Castellane, le lac de Castillon arrive en deuxième position en termes de superficie après le lac de Sainte Croix. Ayant un aspect plus sauvage et montagnard que le lac de Sainte Croix, ce joyau à l’eau émeraude est un site permettant de pratiquer les activités nautiques.

Sur les plages à baignade surveillée oudans les petites criques sauvages, tout le monde y trouve son compte pour se rafraichir! Trois bases de loisirs nautiques sont présentes sur ce lac :

  • Le Sirocco prés de Castellane : grâce à ses locations de pédalos, canoë, kayak et stand up paddle partez à la découverte de la Baie du Cheiron ;
  • Biké beach et la base nautique installée au pied du village de Saint Julien, dans la Baie du Touron, vous permettront baignades, ski-nautique, location de bateaux à moteur et canoë ;
  • Sails n’ sun à Saint André les Alpes : Pierre et Julie vous feront partager leur passion des sports nautiques au travers de location à la journée ou stage de catamarans, optimists et planche à voile.

Lac de Sainte Croix : réservoir d’eau capitale pour la région cet espace aquatique protégé avec pour toile de fond les collines du Var, le plateau de Valensole et les Gorges du Verdon vous accueillera pour vos loisirs nautiques. Ce lac étant situé plus bas en altitude, la température de l’eau y est plus chaude qu’au lac de Castillon. Les Gorges du Verdon débouchant directement sur le lac, c’est un lieu privilégié pour la location de canoë et pédalo afin de remonter les derniers kilomètres du grand canyon.

Vous trouverez tout autour du lac de magnifiques criques, mais aussi plusieurs plages à baignade surveillée ainsi que des bases nautiques et de voile : autour du pont du Galetas, au village de Sainte croix du Verdon, des Salles sur Verdon et Bauduen.

4) Parapente :

Le département des Alpes de Haute Provence étant doté d’un climat ensoleillé, une aérologie optimale ainsi que de paysages spectaculaires c’est donc devenu un haut lieu du vol libre. Baptêmes et stages accompagnés de moniteurs diplômés d’État sont donc proposés depuis les multiples sites de décollage (bureau de moniteurs à La Palud sur Verdon, Barrême, Saint André les Alpes, Thorame basse).

5) VTT :

Itinéraires familiaux ou randonnées plus sportives, le département comporte un choix multiple d’itinéraires balisés :

  • Dans la vallée du haut Verdon au décor alpin, un bike park est accessible grâce aux remontées mécaniques, mais également 24 chemins balisés vous sont proposés.
  • Entre gorges lacs et hautes vallées, l’espace VTT FFC du Verdon et des Vallées de l’Asse sillonne les paysages divers et variés de la Communauté de Commune du Moyen Verdon. 20 circuits pour tout niveau de pratique au départ de Castellane, Saint André les Alpes, Barrême et Tartonne ont été mis en place.
  • Les grandes traversées : « La Transverdon » et « les chemins du soleil » sont des itinéraires aux tracés sportifs ou vos efforts seront récompensés par des sentiers ludiques et des paysages majestueux.

6) Pêche :

Le Verdon ses lacs et les torrents de montagne du département sont un lieu mythique pour la pêche dans des décors grandioses. En effet, grâce à un environnement préservé et ses eaux pures et limpides, tous les cours d’eau ont un peuplement piscicole riche et varié (truite fario, chevesne, barbeaux, gardon, brochet et perche). Un permis de pêche est cependant indispensable et une carte de pêche vacances peut être un bon compromis lors d’un séjour dans la région. Attention sur le Verdon, aux lâchers d’eau du barrage EDF se trouvant en amont de Castellane, car le débit peut vite monter et vous emprisonner sur une plage de galets. Il est donc primordial de se renseigner avant de s’engager dans les gorges.

 

C) Activités culturelles dans le Verdon :

La culture du Verdon vous fera découvrir des thématiques variées : géologie, préhistoire, antiquité, faïence, arts et traditions populaires… Accompagné de guides de pays à travers les ruelles des villages ou en poussant les portes des musées et des maisons thématiques, vous irez à la rencontre de la culture et du patrimoine local.

1) Des villages chargés d’histoire :

Au cœur de ce paysage tourmenté qu’est le Verdon, les villages se positionnent de multiples manières : perchés, en bord de plateau ou dans les vallées. L'habitat est très regroupé et les maisons, couvertes de tuiles canal, possèdent généralement plusieurs étages. Les rues sont étroites et les jardins se trouvent à la périphérie des villages. On retrouve là les traits caractéristiques de l'habitat rural de Haute Provence. Fontaine, lavoirs, campaniles, ponts etc., constituent également la richesse identitaire du Verdon marquant un paysage longuement façonné par plusieurs générations.
Dotés d’un patrimoine architectural remarquable, de nombreux villages ont obtenu le label « villages et cités de caractère » : Annot, Bargème, Castellane, Colmars les Alpes, Entrevaux, Moustiers Sainte-Marie et Riez.

Castellane : sous préfecture des Alpes de Haute Provence Castellane est la porte nord-est des Gorges du Verdon. Dominé par une falaise calcaire de 184 mètres de hauteur au sommet de laquelle culmine la chapelle Notre Dame du Roc, le village de Castellane compte 1600 habitants. Située au cœur d’une multitude de circuits d’excursion pédestres, aquatiques et équestres, cela contribue à en faire le grand centre de tourisme sportif en amont du Canyon du Verdon. Au cours des siècles, Castellane a plusieurs fois changé de nom (Ducelia, Salinae, Petra Castellana) et d’emplacement. Elle fut détruite par les Sarrasins en 812 puis reconstruite au sommet du Roc pour redescendre plus tard à son emplacement actuel. Au détour des ruelles étroites on découvre des curiosités architecturales tel que l’église Sainte Victor (12ème siècle), la Tour Pentagonale et Tour de l’Horloge (14ème siècle) et le pont du Roc (17ème siècle). Traversée par la célèbre Route Napoléon la rue Nationale conserve le passage de son hôte illustre le 3 mars 1815 en affichant une plaque commémorative.

Moustiers Sainte-Marie : porte aval du Grand Canyon du Verdon, le village est répertorié parmi les plus beaux villages de France. Niché à 634 mètres d’altitude au pied de falaises et bâti en amphithéâtre, Moustiers est mondialement connu pour sa faïence dont certains ateliers ont été créés sous le règne de Louis XIV. L’autre célébrité du village est sa chaine de 227 mètres de long tendue entre les monts d’Entreroche à laquelle est accrochée une étoile. Les premiers habitants furent les moines de Lérins qui, au 5ème siécle s’installèrent dans des grottes creusées à même le tuf de la falaise surplombant le village. Riche de son passé, le village compte aujourd’hui de nombreuses visites intéressantes comme le musée de la faïence et ses ateliers, l’église Notre Dame de l’assomption avec une voûte préromane et un sarcophage gallo-romain datant du 5ème siècle transformé en autel sans oublier les promenades vers la chapelle Notre Dame de Beauvoir et la cascade du Riou. Au détour des ruelles ne manquez pas la spécialité du coin en dégustant la bière du Verdon au miel, brassée par M. Scipion apiculteur local tenant la boutique Saveur et Nature.

Riez : jadis oppidum implanté sur la colline Sainte Maxime par le peuple pré-romain des Reii, Riez se transforme par la suite en ville romaine dés le 1er siècle sous l’empereur Auguste. Au 5ème siècle, devenu évêché, la cité possédait une cathédrale dont les vestiges sont toujours visibles. D’autres curiosités architecturales ont résisté aux multiples agressions du temps : les quatre colonnes constituant la façade d’un temple du 1er siècle, le baptistère du 5ème siècle, les restes des remparts médiévaux et les multiples fontaines et lavoirs. Riez est situé au carrefour de la route de la lavande (vers Valensole), des lacs et du Grand Canyon du Verdon et il y règne une ambiance provençale emplit de douce senteur.

Colmars les Alpes : dans un décor alpin ce village situé à 1230 mètres d’altitude a des allures de citadelle imprenable. Les premiers remparts ceinturant la cité sont érigés en 1390, mais Colmars ne prendra son allure actuelle qu’à la fin du 17ème siècle. Au cœur de la vallée du Haut Verdon, le village s’est en plus doté à cette période de deux forts édifiée par Vauban afin de protéger la Provence contre les ennemis arrivant de Savoie. L’enceinte du village et les 2 forts sont classés monuments historiques et Colmars mérite bien le nom de « sentinelle des Alpes ». Au mois d’aout, le village reprend son air médiéval lors du festival regroupant des saltimbanques, chevaliers et troubadours paradant dans les ruelles. Sa situation proche des stations de ski d’Allos et du Parc National du Mercantour en fait un lieu de tourisme sportif toute l’année.

2) Les musées et maisons thématiques :

Maison nature et patrimoine à Castellane :

Au sein de ce bâtiment, vous trouverez diverses expositions. La partie musée sirènes et fossiles vous fera remonter 40 millions d’années en arrière, lorsque la mer recouvrait la région et que les siréniens (ancêtres des lamantins) peuplaient ces lagunes. La partie musée du Moyen Verdon vous fera découvrir le patrimoine et les traditions locales. Renseignements : www.castellane.org / 04 92 83 19 23

Maison des Gorges du Verdon à La Palud sur Verdon :

Dans un château du 18ème siècle vous découvrirez la géologie, la faune, la flore et l’histoire humaine du Canyon du Verdon. Ludique pour toute la famille, cette visite constituée de panneaux de présentation, film historique et vitrines constitue un point de départ pour connaitre ce territoire grandiose. Renseignements : www.lapaludsurverdon.com / 04 92 77 32 02

Musée de la faïence à Moustiers Sainte Marie :

Présentant l’origine et la chronologie de cet artisanat si réputé la visite vous dévoilera plus de 300 pièces rarissimes et remarquables. Renseignements : 04 92 74 61 64

Musée de Préhistoires des Gorges du Verdon à Quinson :

La visite de l’un des plus grands musées de Préhistoire d’Europe vous fait découvrir un million d’années d’aventure humaine en Haute Provence. Objets archéologiques, panneaux explicatifs, vidéos et troupeau d’animaux préhistoriques grandeur nature agrémentent le parcours. Renseignements : www.museeprehistoire.com / 04 92 74 09 59

Musée des tourneurs sur bois à Aiguines :

Depuis 2013, le musée a pris une nouvelle forme où savoir-faire d’hier et création contemporaine se côtoient. Vous découvrirez l’importante histoire du tournage sur bois du village d’Aiguines à travers ses collections qui représentent un patrimoine rare sur lequel, s’appuient chaque jour les tourneurs actuels. Renseignements : 04.94.70.99.17

3) Découvrir le ciel étoilé du Verdon :

A 1905 mètres d’altitude, au sommet du mont Chiran, l’air pur et l’atmosphère d’une grande qualité permet une observation exceptionnelle du ciel. Anciennement construit pour le CNRS, l’observatoire astronomique du mont Chiran est devenu par la suite ouvert au public. Au terme d’une randonnée de 2 h00, vous pourrez passez une nuit à observer les étoiles en compagnie d’un astronome compétent et profiterez du confort du refuge. Renseignements : www.astro-blieux.fr

4) Découverte des vautours du Verdon à Rougon :

Du 15 juin au 15 septembre, des sorties guidées par un ornithologue vous amèneront à découvrir la vie des géants des airs présents sur le territoire du Verdon depuis 1997. Les balades au départ du village de Rougon, au cœur des gorges du Verdon sont organisées par l’association « le Piaf » sur rendez-vous. Inscription et renseignements : 06 26 47 50 00

5) Les marchés :

Pour découvrir les arômes, odeurs et saveurs du terroir, rien de tel que de flâner sur un marché, lieu propice aux échanges et à la convivialité. À côté des produits alimentaires, vous trouverez nombre de produits issus de l’artisanat local.

  • Mardi : Gréoux-les-Bains, Aiguines, Colmars les Alpes, Annot ;
  • Mercredi : Castellane, Riez, St-André-les-Alpes, Aups ;
  • Jeudi : Gréoux-les-Bains, Les Salles-sur-Verdon ;
  • Vendredi : Esparron-de-Verdon, Moustiers-Ste-Marie, Colmars les Alpes ;
  • Samedi : Riez, Castellane, Aups, St-André-les-Alpes, Valensole ;
  • Dimanche : Régusse, La Palud-sur-Verdon.

 

D) Venir dans le Verdon jusqu’à Castellane :

Le Verdon ne se trouve pas sur de grands axes de circulation, c’est ce qui préserve son côté sauvage et nature.

En voiture :

Depuis Paris, 800 kilomètres, 8h30

Depuis Marseille, 190 kilomètres, 2h30

Depuis Nice, 100 kilomètres, 1h45

En venant du Nord : Autoroute A7 jusqu’à Avignon puis nationale 100 par Apt et Forcalquier

Ou autoroute A7 Jusqu’à Grenoble puis Nationale 75 par Lus La Croix Haute jusqu’à Sisteron

En venant du Sud : Autoroute A51 depuis Aix-en-Provence puis direction Digne les bains et Castellane

Par le train :

En venant du Nord T.G.V. jusqu’à Aix en Provence ou Marseille

En venant du Sud Train des Pignes à partir de Nice jusqu’à Saint André les Alpes

Par avion :

Aéroport de Marseille Provence Aéroport de Nice Côte d’Azur

Par bus :

www.info-ler.fr

Circuler dans le Verdon :

N’oubliez pas de prendre en compte dans vos temps de trajets, que les routes du Verdon sont étroites et sinueuses et qu’en période estivale la circulation est plus importante.

  • Accueil
  • Canyoning
  • Escalade
  • Via Ferrata
  • Réservation
  • L'équipe
  • Tarifs
  • Blog
  • Contact
X